Logo Boule Amicale de Coubon Boule Amicale de Coubon
18 mars 1934

Création de la Boule Amicale de Coubon qui comprend 32 sociétaires fondateurs.

de 1934 à 1957

Les joueurs évoluent sur un boulodrome de 3 jeux situés en bord de Loire à Volhac à hauteur du chemin donnant accès au château de Vinol.

Un concours officiel 16 quadrettes est organisé chaque année dans la cour des filarures du Velay.

Chaque lundi de Pâques sont organisés : le matin une corvée d'entretien des jeux et l'après-midi un concours intersociétaires.

de 1957 à 1961

La Boule Amicale n'a plus de terrain de jeu. Le chemin en terre battue située en bordure de la façade nord de l'église de Coubon est mis à disposition par la Mairie les dimanches après-midi. Un seul jeu y est possible. Les pratiquants sont peu nombreux. Les effectifs se réduisent. La Boule Amicale vacille mais parvient à tenir le coup grâce au courage et au dévouement de quelques dirigeants.

de 1961 à 1976

La Boule Amicale est toujours à la recherche de boulodrome. Toutefois une nouvelle solution est trouvée. La municipalité met à la disposition de la Boule Amicale la cour de l'école publique les samedis après-midi, dimanches, jours fériés et périodes de vacances. Cinq ou six jeux peuvent y être tracés. C'est moins désespérant... mais encore loin d'être satisfaisant.

La Boule Amicale n'arive pas dans un premier temps à retrouver sa stabilité et sa sérénité d'antan. De 1962 à 1968. 4 présidents se succèdent à sa tête et ensemble, ils parviennent à convaincre un petit groupe de jeunes animé par René RAFFIER pour prendre les rennes de la Boule Amicale.

Peu à peu, avec des conditions nouvelles meilleures, ce petit groupe aidé par les présidents précédens, rassemble tout le monde. Des activités se mettent en place. Des concours intersociétaires sont organisés. Le concours officiel 16 quadrettes retrouve sa place. Progressivement, la cour de l'école s'anime d'une vie bouliste qui prend des couleurs.

En 1976

Enfin, la Boule Amicale a SON BOULODROME. Les efforts communs avec la municipalité portent leurs fruits. Cette dernière met à la disposition de la Boule Amicale, I'espace situé entre le terrain de foot et la Laussonne....OUF !

C'est un nouveau départ pour la Boule Amicale. Hormis les gros travaux, les sociétaires construisent leur boulodrome de 8 jeux. La vie sportive va alors prendre une nouvelle dimension. Le samedi et le dimanche affichent complet. En été, progressivement, on joue quasiment tous les concours inter-sociétaires qui prernent de l'importance. Le concours officiel passe à 32 doublettes.

En 1980

La crue de cette année dévaste le boulodrome. Les sociétaires munis d'une volonte de fer remettent tout à neuf, sol, grillage, murets et âchètent un abri de jardin, qui servira de minuscule lieu d'accueil mais qui fut à l'époque très apprécié. Quel modèle de solidarité !

De 1980 à 1987

Les activités repartent de plus belle. D'autres s'ajoutent, notamment en direction des jeunes (plusieurs actions d'initiation auprès des enfants de l'école) et des activités conviviales s'installent (soupe aux choux, repas sous les sapins).

En 1987

La municipalité met à notre disposition le « préfabriqué de l'Ecole » aussitôt démonté par les sociétaires et remonté par eux (avec l'aide des employés municipaux) en bordure du boulodrome.

Les conditions sont alors remplies pour que la Boule Amicale puisse tranquillement, efficacement et avec bonheur, donner enfin un sens réel à ses vâleurs et développer de multiples activités âu service de tous.

De 1987 à 2003

C'est chose faite. Le « Préfabriqué » (équipé d'une belle salle dénommée salle Auguste DUMAS) aménagé et rénové devient l'ESTANCO. Ce lieu accueille des centaines de boulistes. Des activités multiples y sont organisées : les 3e mi-temps, des soirées détente, des réunions, des rencontres, des milliers de parties de coinche, de belote ou de tarot.

Son boulodrome, devenu le boulodrome Henri RUMELHARD, accueille des boulistes quasiment tous les jours.

La Boule Amicale parvient progressivement à tenir le pari de proposer aux jeunes à partir de 8 ans et aux adultes de tous âges toute la panoplie d'activités possibles pour satisfaire tout le monde.

Sur le plan sportif, les investissements du club dans la formation des jeunes sont merveilleusement récompensés puisqu'en 2003, Céline JARROUSSE décroche le 1er titre national dans l'histoire de la Boule Amicale en devenant championne de France cadette de tir de précision ! Et cette saison 2003 sera encore embellie grâce à deux autres jeunes cadets coubonnais, Brice MARTIN et Jean-Baptiste PERA, car le C.F.B. Brives-Coubon devient vice-champion de France national 2.

Septembre 2003

La Boule Amicale a désormais atteint une sorte de plénitude en matière de capacité à offrir à tous ses sociétaires la possibilité de bénéficier d'un large éventail d'activités dans des conditions sportives, structurelles et d'accueil très confortables et à des conditions financières souvent gratuites ou en tous cas peu onéreuses.

L'assemblée générale du 27 septembre 2003 a décidé d'ouvrir une page nouvelle de l'histoire de la Boule Amicale de Coubon et de s'en donner les capacités, selon les propositions du président en exercice, René RAFFIER, qui a dirigé le club pendant 33 ans (1968-1988 puis 1990-2003) et qui considère que pour animer cette nouvelle page, son remplacement à la tête de la Boule Amicale par un jeune dirigeant était nécessaire.

« La vie qui défile nous fait privilégier un choix plus en harmonie avec nos générations. » [René RAFFIER]

Mickaël ARNAUD, 20 ans, devient alors le 9e et plus jeune président de la Boule Amicale.

De 2003 à 2011

L'association dépasse les 70 ans d'existence et célèbre cet évènement le 24 avril 2004 avec notamment la présence du président de la F.F.S.B., Jean-Claude POYOT.

Elle essaye toujours de proposer plusieurs activités pour répondre aux attentes de ses sociétaires mais doit faire face à une baisse de ses effectifs et à la crise du bénévolat.

Elle continue néanmoins d'organiser au-moins un concours traditionnel chaque année, le challenge de la municipalité, et a également mis en jeu le challenge Terrasse-Vernay en 2009 et 2010.

Elle participe toujours au championnat de France des clubs sportifs en national 4 (Auvergne) où les jeunes poursuivent leur formation auprès des joueurs plus expérimentés et expriment leurs talents dans les épreuves modernes tout en participant aux moments conviviaux entourant cette compétition.

De nouveaux titres exceptionnels viennent à cette époque étoffer le palmarès du club : en 2006, Sébastien VEYSSEYRE est champion de France 4e division en simple et le C.F.B. Brives-Coubon (comptant dans ses rangs deux féminines coubonnaises : Swanny DUMAS et Jessica FOISSE) est champion de France cadet national 2, tandis qu'en 2007, Swanny DUMAS ramène encore deux titres de champion de France en tir de progressif cadette et avec le C.F.B. en cadet national 1.

De 2011 à 2014

Fin 2011, après 8 ans de présidence, Mickaël ARNAUD passe le relais à Serge TEYSSONNEYRE.

En août 2012, l'Estanco, le préfabriqué, siège social de la Boule Amicale, où se sont déroulés tant de choses depuis 1987, est détruit car un projet de construction d'un nouveau local plus moderne est proposé par la municipalité.

La naissance du bâtiment est longue à venir et cela pénalise les activités de l'association, qui doit notamment renoncer à reconduire une équipe en club sportif pour la saison 2013-2014. Les dirigeants et les joueurs sont démotivés ; la Boule Amicale passe près de la dissolution !

Suite à la démission de 4 membres du comité directeur en mai 2013, une assemblée générale extraordinaire a lieu le 30 août 2013 où Raoul SABY est élu président et le club continue d'exister en attendant des jours meilleurs...

De 2014 à 2018

En octobre 2014, les boulistes coubonnais peuvent enfin se rassemblés dans un nouveau local, même si celui-ci n'est pas à la hauteur de leurs espérances, notamment en raison d'une taille trop petite.

Après plus de 84 ans d'existence, la Boule Amicale continue d'écrire son histoire...